L’impact du bilinguisme arabefrançais sur la construction de l’identité nationale des jeunes au Liban

L’impact du bilinguisme arabefrançais sur la construction de l’identité nationale des jeunes au Liban

Intervention

au colloque international :

« Les défis de l’éducation à la citoyenneté à l’ère du numérique face aux crises et à la mondialisation »

organisé par l’Association Libanaise pour le Renouvellement Educatif et Culturel en partenariat avec la Faculté de Pédagogie de l’Université Libanaise, l’Université Islamique du Liban, l’Institut Libanais d’Educateurs de l’Université Saint-Joseph, et en coopération avec l’Ambassade de France, le Ministère de la Culture, l’Institut Français d’Orthopédagogie, le Conseil National de l’Audiovisuel, l’Université Aydin d’Istanbul en Turquie – Le Département de sociologie, la Fondation Diane, le Centre de développement des ressources humaines pour les études et la recherche à Berlin et l’Association Al Nour.

Liban – Hadath – Cité Universitaire Rafic Hariri

Dr Maria Habib

Maitre de conférences et chercheuse à l’institut Libanais d’éducateurs, Université St Joseph

 

 RESUME : Notre recherche s’inscrit dans le cadre général des recherches sur les représentations identitaires et plus particulièrement celles liées au bilinguisme français/Arabe.  Nous y étudions, à travers des tests conçus et construits à cet effet, les réponses associatives des élèves libanais en classe de terminale, fréquentant des établissements scolaires représentatifs du terrain libanais.  Nous avons élaboré et mis en œuvre une méthode spécifique d’identification des représentations inspirée du cadre général de la théorie du noyau central.   Une analyse quantitative et qualitative des données recueillies, a fait apparaître les enjeux et les interactions sur le plan culturel et sur les représentations identitaires quand deux langues sont en présence. Nos résultats dévoilent l’influence du français langue seconde et de la culture qu’il véhicule sur la construction des représentations. Cette étude a montré qu’il n’y a pas de dichotomie entre les deux cultures et les deux langues malgré la distance linguistique et culturelle qui les sépare ; et qu’il n’y a pas de rupture psycho linguistique quand le sujet passe d’une langue à une autre. La langue française aux côtés de la langue arabe, enrichit les sujets sur le plan culturel et personnel mais n’arrive pas à sur planter la culture véhiculée par la langue arabe. Toutefois cette complémentarité entre les deux cultures confère aux sujets une souplesse et une capacité de s’adapter en fonction de la situation et du contexte. C’est cette complémentarité entre les deux cultures qui est l’essence même de l’originalité de l’identité des libanais. 

 

MOTS-CLES :  Représentation- Représentation identitaire- Culture- Identité- Français langue seconde-

  

SUMMARY: This study lies within the general scope of research on the representations, and more particularly those related to the bilingual’s French/Arabic. We have created and elaborated targeted tests through which we have studied the associative answers of G12 Lebanese students attend representative schools of the Lebanese ground. The analysis is based on a created method of identification of the representations which is based on the theory of the “noyau central” (central core).  A quantitative and qualitative analysis of the data’s acquired, shows the issues and interactions on the cultural level and on the representations of identity when two languages ​​are present.

 The results reveal the influence of the French as a second language and its culture on the construction of representations. This study shows that is no dichotomy between the two cultures and the two languages even though the linguistic and cultural distances that’s separate them. There is no psycholinguistic rupture when the subject goes from one language to the other.  The French language alongside the Arabic language enrich the subjects on a cultural and personal level but can’t manage to substitute the culture conveyed by the Arabic language.  This complementarity between the two cultures gives the subjects a capacity to adapt according to the context. It is this complementarity between the two cultures which is the very essence of the originality of Lebanese   identity.

 

 Key Words:   representation, identity representation, culture,  identity, French as second language

Pour voir l’étude complète:

L’impact du bilinguisme arabefrançais sur la construction de l’identité nationale des jeunes

 

Add a Comment

Your email address will not be published.